Processus de développement des produits NGK

En moyenne, le développement d’une nouvelle bougie d’allumage/préchauffage ou d’un capteur dure approximativement trois ans.
En moyenne, le développement d’une nouvelle bougie d’allumage/préchauffage ou d’un capteur dure approximativement trois ans.

Le développement d’une nouvelle bougie d’allumage/préchauffage ou d’un capteur dure approximativement 3 ans.


Dans un premier temps NGK examine les exigences et le cahier des charges du client pour proposer un produit satisfaisant l’ensemble des exigences.

  • En moyenne, le développement d’une nouvelle bougie d’allumage/préchauffage ou d’un capteur dure approximativement trois années entre le choix fournisseur et le démarrage série
  • Pendant cette période de développement de trois ans les échanges entre le constructeur et le fournisseur équipementier sont permanents
Les différentes étapes d’un projet dans le cycle de développement.
Les différentes étapes d’un projet dans le cycle de développement.

La phase prototype

Rapidement, la conception assistée par ordinateur de la phase prototype débute, pour intégrer au mieux la pièce à l’environnement du moteur et/ou du véhicule. NGK soumet ses recommandations et avis pour une meilleure intégration et utilisation de son produit, en interaction avec les exigences de l’ingénierie du moteur/du véhicule.

Selon un scénario classique la conception du produit est déjà aboutie et partiellement validée dès le stade des prototypes moteur et véhicule. NGK contribue alors à la phase d’intégration de son produit au moteur/véhicule pour satisfaire les conditions aussi bien standards qu’extrêmes de sollicitation du produit.

Du prototype à la validation du produit

Avant la phase série un produit doit passer par plusieurs phases projet prévues dans le cycle de développement du constructeur, des prototypes aux préséries.

  • Chaque constructeur possède son propre planning de développement avec des jalons signifiant la fin de chaque phase.
  • Chaque jalon ne constitue qu’une étape à franchir, le travail se poursuit jusqu’à la fin du projet concrétisant la mise en série.


Après validation de la phase prototype, la réalisation de la phase industrielle peut débuter. Elle débute avec l’accord du client sur la définition technique finale, la mise en place du processus de fabrication commence alors pour aboutir à la livraison des échantillons initiaux, dans le respect du planning projet.

Les différentes phases du projet.
Les différentes phases du projet.

Approbation du produit et du processus de fabrication

Pour ce faire, NGK contrôle la fonctionnalité, la conformité des dimensions, des matériaux sur une fabrication de pièces produites à une cadence représentative de la série à venir.

Les capabilités du processus à satisfaire les caractéristiques dites importantes sont calculées. Si besoin, NGK effectue une production en présence du client pour clore la phase des échantillons initiaux.

De nombreux documents et justificatifs sont remis au client lors de l’avancement du projet, les livrables, qui doivent être validés pour passer les jalons projets. Cela comprend l’analyse des modes de défaillances possibles du produit, de leurs effets et de leur criticité en termes de service ou de sécurité.

Une première analyse concerne la conception du produit (DFMEA), une seconde la conception du processus de fabrication (PFMEA). Sont également mis à disposition du constructeur le descriptif du processus de fabrication détaillant les opérations et les contrôles qualité en place.

Après validation des jalons projet par le client qui suppose l’atteinte des objectifs fonctionnels à neuf et après endurance, les produits sont livrés en série aux usines fabricant les moteurs ou les véhicules.